Après avoir été présent lors de la première session, PANDAT a eu la chance d’assister au 2ème congrès des DAF.

 

congres-daf-2014
congres-daf-2014

La conférence plénière avait comme thème « Piloter dans le brouillard », un sujet pertinent compte tenu du contexte économique actuel. Pour toutes entreprises il est difficile d’avoir une vision long terme, ainsi définir un cap et le garder semble une opération périlleuse.

Selon un baromètre réalisé auprès des DAF par le cabinet d’audit BDO, on constate que :

  • 95% des DAF jugent le contexte économique défavorable (contre 80% en 2012)
  • 60% d’entre eux considèrent même qu’il est défavorable pour leurs entreprises
  • Et seulement 13% disent pouvoir se projeter à plus de 2 ans.

Les DAF des sociétés Camus (M. Jacques Crozier), TF1 (M. Philippe Demery) et Atos (M. Michel-Alain Proch), témoins privilégiés, de cette conférence, jugent qu’il est important d’avoir une vision à long terme tout en notant que dans cette période d’incertitude, le Cash reste roi, ce qui en fait la priorité à court terme. On comprend bien la difficulté d’allier une prérogative long terme avec un impératif court terme !

L’optimisation de la trésorerie est la partie la plus importante pour les DAF. Une partie de la solution est sans doute l’utilisation de placements financiers tels que les comptes à terme progressifs trimestriels ou semestriels qui peuvent offrir liquidité, sécurité, rendement à court terme et possibilité de faire croître son résultat financier sur le long terme. Chaque jour Pandat aide les directions financières à trouver les meilleures opportunités sur ces produits en mettant les banques en concurrence sur les dépôts à terme. N’hésitez pas à vous inscrire sur notre plateforme pour bénéficier des offres de nos partenaires bancaires : Pandat!