En France, les taux proposés par les banques se rapprochent dangereusement de 0%. Outre Rhin, certaines banques imposent déjà des taux négatifs à leurs plus gros clients. Les banques françaises vont-elles passer ce cap ? PANDAT vous explique.

DES TAUX BAS AUX TAUX NÉGATIFS

Chaque jour, Pandat constate que les taux proposés par ses partenaires bancaires sont de plus en plus bas, se rapprochant de 0%. En Allemagne et dans d’autres pays européens, des banques ont commencé à répercuter à leurs clients des taux négatifs sur leurs dépôts. (cf : lesechos.fr).

Après lecture de l’article des Echos du 20 mars 2015, « Les banques prêtes à facturer les dépôts des grands groupes », nous pouvons nous demander si les banques françaises vont elles aussi suivre le mouvement.

DES ANTICIPATIONS EONIA FUTURS EN CHUTE

Les anticipations d’EONIA futur ont fortement chuté comme le montre le graphique ci-dessous issu d’une étude de la BCE. (cf : étude)

eonia-forward-prevision-taux-bce-pandat

POURQUOI?

 

Actuellement, le taux de dépôt de la BCE est à -20bp. Quand les banques ne trouvent pas d’emplois auprès de leurs clientèles, elles sont obligées de prêter leurs excédents à d’autres banques ou de les déposer à la BCE. Aujourd’hui et dans les deux cas, les taux sont négatifs. Ainsi, cela explique pourquoi les taux court terme proposés par les banques à leurs clientèles sont si proches de zéro.

COMMENT PLACER SES LIQUIDITÉS DANS CES CONDITIONS ?

Pour protéger sa trésorerie d’une éventuelle baisse des taux (allant jusqu’à des éventuels taux négatifs), il est opportun de souscrire à des produits de placements long terme, comme les comptes à terme, dont le rendement est fixé et connu à l’avance, tout en gardant des bonnes conditions de sortie anticipée en cas de remontée des taux.

Vous n’êtes pas encore inscrits chez Pandat ?Obtenez dès maintenant les meilleurs taux du marché en quelques clics seulement.