Le contrat de capitalisation connaît un succès croissant du fait des rendements attractifs et sécurisés des fonds euros et il est important de comprendre comment le composer : entre fonds euros et unités de compte, que faire ?

QU’EST CE QU’UN CONTRAT DE CAPITALISATION ?

Le contrat de capitalisation est un produit d’épargne, relativement similaire àl’assurance vie, qui permet aux personnes morales de placer leurs fonds auprès d’assureurs.

Les assureurs proposent à ce jour 3 solutions :

  • Le placement 100% Fonds Euros
  • Le placement mixte exposition en fonds euros et exposition en Unités de compte
  • Le placement 100% Unités de compte

Pour tout savoir sur le contrat de capitalisation, c’est ici !

Aujourd’hui, du fait de la faiblesse des rendements des obligations dans lesquelles sont investis les fonds euros et de la garantie en capital associée, les assureurs proposent de moins en moins la possibilité d’investir à 100% dans leurs fonds euros. Selon les assureurs, une part plus ou moins importante d’unités de compte associée est imposée.
De plus, du fait de la probable baisse des rendements des fonds euros (due là aussi à la faiblesse des taux obligataires), investir dans des unités de compte permet d’améliorer la performance globale de son placement. D’autant plus que les assureurs peuvent offrir un bonus sur le rendement du fonds euros en contrepartie d’un investissement plus ou moins important en unités de compte.

Pandat vous explique les avantages d’intégrer des unités de compte dans son contrat de capitalisation :

LA COMPOSITION D’UN CONTRAT DE CAPITALISATION : FONDS EUROS ET UNITÉS DE COMPTE

Tout d’abord, voici la composition détaillée d’un contrat de capitalisation proposé par un assureur : Il peut être composé d’un fonds euros et / ou d’unités de compte.

  • Le fonds euros

Le capital y est garanti à tout moment par l’assureur, au même titre que les comptes à termes et autres produits à capital garanti. Les fonds versés rejoignent l’actif général de l’assureur qui les place principalement sur des actifs peu risqués. En règle générale, les obligations représentent 80% des actifs, les 20% restant étant investis en actifs diversifiés (actions, immobiliers…)

  • Les unités de compte (UC)

Le capital n’y est pas garanti puisque les sommes allouées à ce type d’investissement sont placées sur des fonds proposés par différentes sociétés de gestion. Vous sélectionnez, selon votre appétence au risque, les fonds qui vous intéressent (monétaires, obligations, actions, immobiliers, etc). Plus le risque associé à l’actif choisi est élevé et plus l’espérance de rendement est importante.

Très appréciés par les sociétés patrimoniales, les holdings et les mutuelles, les contrats de capitalisation permettent à ces structures d’optimiser leurs placements moyen / long terme.

L’IMPORTANCE DE PLACER EN UNITÉS DE COMPTE

La rémunération

Le contrat de capitalisation est un produit très intéressant en terme de rendement : En 2014, les rémunérations sur fonds euros ont été supérieures à 3.00% brut (les performances passées ne préjugent pas des performances futures). Cependant, votre placement peut être davantage rentable en investissant au moins 25% en unités de compte. Cela peut permettre d’améliorer la performance d’ensemble. De plus, lorsque vous investissez en unités de compte, certains assureurs proposent un bonus associé sur la partie fonds euros.

 

contrat-capitalisation-assurance-vie-placement-entreprise-pandat (1)
source : Pandat.fr

 

La liberté de choix

D’autre part, vous pouvez choisir à votre guise le support d’unités de compte que vous souhaitez : l’assureur vous propose différents OPCVM/SCPI tout en vous permettant de choisir la solution qui vous convient le mieux. Vous n’avez pas besoin de connaître le paysage financier, Pandat vous guidera vers la solution de placement la plus adaptée à vos problématiques.
A noter qu’aujourd’hui, presque aucun assureur ne propose du 100% fonds euros

L’arbitrage

Enfin, vous avez toujours la main sur l’arbitrage de vos fonds : il vous est possible à tout moment, grâce aux reportings réguliers que l’assureur vous envoie, de modifier et donc d’améliorer vos placements.
A noter que de nombreux assureurs proposent une option d’arbitrage automatique pour protéger votre capital et le rendement acquis sur la partie unité de compte. Il est ainsi possible de fixer un seuil de perte maximale qui déclenche un arbitrage automatique des unités de compte vers le fonds euros. Ce seuil peut commencer à 5% par rapport au plus haut constaté de l’unité de compte depuis le début de son achat.