Dans le cadre des contrats de capitalisation, les assureurs proposent une vaste sélection des supports en unités de compte. Comment s’y retrouver face à ce large univers des UC? Dans ce deuxième article de la série UC, Pandat vous propose un court guide sur toutes les principales catégories des UC.

Pour faciliter votre choix des UC, Pandat vous décrit les principales catégories des UC et leurs utilités en fonction des horizons de placement, de rendements et de risque.

Le graphique ci-dessous vous montre la répartition des catégories selon l’horizon de placement et le risque potentiel qui y correspond.

categories-fonds-proposes-uc-pandatSource : Pandat

Attention, cette répartition reste approximative. Vous trouverez ci-dessous plus d’information utile sur les catégories d’UC :

LES FONDS MONÉTAIRES

Présentation

Ces fonds sont principalement investis dans des instruments de marchés monétaires liquides dont l’échéance est courte et le risque très bas. Ils ont souvent un objectif de battre les taux courts notamment l’EONIA.

Cette catégorie d’UC vous conviendrait si vous cherchez :

  • à préserver le plus possible votre placement
  • un horizon de placement court
  • un risque très faible, une forte sécurité de placement (volatilité annualisée de 0,1% sur 3 ans pour les fonds monétaires libellés en euro*)
  • une performance stable

Quelques inconvénients

  • un rendement habituellement très bas
  • une performance assez faible dans un contexte des taux à court terme baissiers : les fonds monétaires libellés en euro ont en moyenne gagné moins de 0,3% annualisé sur trois ans*

LES FONDS OBLIGATAIRES

Présentation

Ces supports ont une allocation d’actifs majoritairement obligataire. Une partie résiduelle de leur portefeuille est souvent investie dans des instruments monétaires. Il s’agit principalement d’obligations où l’émetteur s’engage à verser une somme empruntée à une date future définie aussi que des intérêts réguliers (coupons) connus à l’avance. De ce fait, cette catégorie d’UC est considérée comme habituellement moins volatile et avec des rendements plus réguliers que les fonds actions.
L’univers des fonds obligataires est tout de même vaste : à titre d’exemple, on peut les classer en fonction des principaux types d’émetteurs, de l’horizon de placement / maturité résiduelle, de la notation moyenne des obligations détenues.
En outre, on distingue une sous-catégorie des fonds « obligations convertibles »en actions qui peuvent bénéficier des hausses des actions tout en étant sécurisé par un rendement obligataire classique mais plus faible. La performance des sous-catégories des fonds varie de façon différente en fonction des évolutions sur les marchés.

Cette catégorie d’UC vous conviendrait si vous cherchez :

  • des rendements relativement réguliers et plus élevés que ceux des fonds monétaires
  • le choix entre les fonds avec une haute notation moyenne des obligations plus sécuritaires qui proposent un rendement plus stable et les fonds qui détiennent des obligations de Haut Rendement dites spéculatives(performance potentiellement plus forte)
  • la possibilité de trouver un fonds obligataire correspondant à différent horizon de placement: en fonction de maturités des obligations achetées par le gérant, on définit un horizon de placement recommandé, qui peut passer de 6 mois pour les fonds « obligations très court terme » à 5 ans ou + pour les fonds « obligations long terme / haut rendement ».

Quelques inconvénients

  • leur sensibilité aux taux d’intérêt (particulier dans un environnement de taux bas) : en règle générale, l’effet est positif sur les fonds en cas de baisse des taux mais l’impact est négatif si les taux montent.

LES FONDS ACTIONS

Présentation

Les fonds de cette catégorie sont composés essentiellement d’actions avec une plus ou moins forte diversification géographique et sectorielle.

Cette catégorie d’UC vous conviendrait si vous cherchez :

  • le rendement potentiel le plus haut sur un long horizon de placement (le rendement atteint plus de 20% par an sur 3 ans pour les sous-catégories les plus performantes des fonds actions*)
  • en plus, vous avez le choix entre les fonds plus diversifiés et les fonds plus spécialisés en termes de région / industrie / capitalisation boursière des titres détenus.

Quelques inconvénients

  • un risque élevé : les actions représentent une classe d’actifs à forte volatilité par rapport aux autres catégories d’actifs. La volatilité annualisée des fonds est aux alentours de 10%, voire plus, pour les catégories « fonds actions » deMorningstar*.

LES FONDS DIVERSIFIES

Présentation

Cette catégorie d’UC investit sur tous les principaux types de supports : actions, obligations, monétaires, autres OPCVM. Les fonds de ce type peuvent être classés du plus prudent au plus dynamique en fonction de leurs stratégies de gestion et la composition de leur portefeuille : habituellement, plus la flexibilité de gestion et la poche actions sont importantes, plus le fonds est dynamique et agressif.

Cette catégorie d’UC vous conviendrait si vous cherchez :

  • des avantages offerts par la diversification et une plus grande liberté accordée aux gérants : ces fonds disposent d’une possibilité d’arbitrer entre les différentes classes d’actifs en fonction des évolutions sur les marchés
  • un rendement attractif sur le moyen / long terme
  • plusieurs options disponibles en termes du profil prudent / équilibré / dynamique du fonds

Quelques inconvénients

  • Les fonds diversifiés sont souvent relativement volatils en comparaison des fonds monétaires et, souvent, des fonds obligataires.*

IMMOBILIER (SOCIETES CIVILES DE PLACEMENT IMMOBILIER, SCPI)

Présentation

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) investissent des capitaux collectés dans des biens immobiliers. En gérant l’immobilier acquis, les SCPI perçoivent des flux de loyers. Les investisseurs en SCPI de rendement bénéficient de dividendes distribués le plus souvent trimestriellement, et peuvent également réaliser des plus-values par rapport aux prix d’acquisition lors de la revente de leurs parts.

Cette catégorie d’UC vous conviendrait si vous cherchez :

  • un rendement relativement stable, notamment par rapport aux fonds actions, grâce aux entrées régulières des revenus locatifs, sur un horizon de placement recommandé très long (habituellement 8 ans ou plus)
  • une rémunération historique attractive : le rendement représenté par les dividendes distribués en 2014 est supérieur à 5%**
  • une volatilité assez faible de la valeur du placement

Quelques inconvénients

  • la liquidité des parts des SCPI peut paraître relativement faible : la facilité de la revente des parts dépend des conditions sur le marché de l’immobilier et sur le marché secondaire des parts de la SCPI. Cela impacte l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente des parts.
  • Attention aux frais, notamment d’entrée qui peuvent être élevés et non récupérés en cas de revente anticipée.

Vous cherchez la meilleure SCPI ? Notre partenaire meilleurescpi.com vous guidera !

ET PANDAT ?

Pandat vous propose un accompagnement dans le choix des options en UC pour optimiser votre placement. A titre d’exemple, on pourrait combiner des UC à horizon plus court et des UC plus performants sur le long terme pour atteindre un rapport rendement / risque optimal.

* Les chiffres approximatifs sur le rendement et la volatilité annualisés sur 3 ans glissants au 30/07/2015. Source: Morningstar – moyennes pour les différentes catégories des fonds.
** Source : ASPIM-IEIF pour les SCPI Immobilier d’entreprise