Les indicateurs de conjoncture concernant les TPE rechutent, seulement leur trésorerie s’est rarement portée aussi bien.Pandat réagit.meilleurescpi-2015-placement-entreprise-taux-bas-pandat

 

Ce matin, les Echos Business dressait un rapport attendu sur les indicateurs de conjoncture concernant les TPE.

Un optimisme qui flanche

Nous sommes face à un grand paradoxe: Alors que l’optimisme des dirigeants de TPE flanche, leur situation financière se porte au mieux.
Pourquoi ? Depuis cet été, l’emploi s’est dégradé : « 10% des patrons de TPE (…) ont déclaré avoir supprimé des postes au cours du troisième trimestre 2015 ». Conséquence, le moral des chefs d’entreprise descend et 53% d’entre eux sont pessimistes sur le climat des affaires en France.

Une trésorerie flamboyante

Alors que 32% déclaraient leur situation préoccupante en juillet, aujourd’hui cela ne concerne que 26% d’entre eux.
D’autre part, la situation de leur trésorerie est très bonne : celle ci obtient les meilleurs résultats depuis 5 ans ! ‘Elles sont en effet 51% à se déclarer en équilibre et 32% en excédent’ !

Et pour l’avenir ?

Anticiper, optimiser : voici les 2 conseils que nous donnons aux TPE aujourd’hui.
Il s’agit de profiter du fait que les banques françaises ne proposent pas encore de taux négatifs (sauf exception) et de placer sa trésorerie avant que les taux ne chutent encore. En effet, jeudi, Mario Draghi prendra la parole sur les directions de la BCE : si il décide d’intensifier la politique d’assouplissement monétaire déjà mise en place, les taux vont irrémédiablement chuter.

Retrouvez l’article complet sur Les Echos