Alors que l’objectif de 2% d’inflation en 2016 semble être remis en cause (-0.2% en février), la Banque Centrale Européenne maintient fermement sa politique d’assouplissement monétaire et l’annonce du 10 mars le confirme.

Time

Le taux principal et le taux de dépôt en baisse

Mario Draghi a pris la parole ce jeudi 10 mars pour annoncer les décisions de la BCE sur ses taux directeurs. Résultats sans surprise :

  • Le taux directeur de refinancement bancaire passe de 0.05% à 0%.
  • Le taux de dépôt bancaire de -0.30% à -0.40%
  • Le taux marginal passe de 0.30% à 0.25%
  • Le Quantitative Easing prend de l’ampleur en gonflant également le montant mensuel de ses rachats de dette de 60 à 80 milliards d’euros (au lieu de 70 milliards d’euros prévus)

Les conséquences pour vos placements

Les banques avaient déjà commencé à baisser leur taux sur les produits de placement proposés aux particuliers comme aux personnes morales. Après la nouvelle baisse du taux de dépôt de 10 points de bas, s’il était déjà de plus en plus compliqué pour les entreprises de trouver des banques capables de leur proposer des produits de placements attractifs, voire simplement positifs, cela a de grande chance de s’intensifier lors des semaines à venir.
Il est temps pour les entreprises de revoir leur stratégie de placement.

Entre placement long terme et produits risqués, des solutions existent pour vos placements

Comme l’expliquait cette semaine David Guyot dans le dossier d’Option Finance« Où trouver (encore) du rendement ? », 2 solutions s’offrent aux trésoriers :

  • Investir sur du long terme : «Pour nos clients grandes entreprises ,nous parvenons actuellement à obtenir, pour des dépôts sur un compte à terme progressif, des rendements allant jusqu’à 0,8 % sur un horizon de cinq ans et commençant à 0,10 %. Pour les PME ETI,qui peuvent bénéficier d’une relation commerciale privilégiée et notamment en région, ce taux peut même excéder 1,5 %.».
  • Se tourner vers des produits plus risqués : «Conscients de la nécessité de se positionner sur des actifs plus risqués pour capter un rendement attractif, plusieurs de nos clients ont récemment investi une partie de leur cash sur des supports comme des unités de compte dans des contrats de capitalisation, des obligations, voire des actions, constate David Guyot, cofondateur de Pandat Finance. Ce faisant, ils peuvent obtenir, en fonction des produits, jusqu’à 5 % de rendement.».

Des taux historiquement bas : une opportunité pour vos projets de financement

Avec les actions de la BCE, et cela encore plus aujourd’hui, il devient vraiment pertinent de vous intéresser aux offres de financement.
Les banques, en surliquidité, cherchent des projets à financer et proposent des taux de financement historiquement bas. Dans ce contexte, Pandat vous accompagne également sur vos projets de financement pour partir à la recherche des meilleures conditions du marché . Un projet sérieux et un bon dossier vous permettront d’y accéder, faites-nous confiance.

INTÉRESSÉ PAR NOS OFFRES DE FINANCEMENT ?

Prenez contact avec nous ou appelez au 0183818161

Tout comprendre sur le Quantitative Easing