Focus sur le phénomène de surliquidité des banques et vos besoins de placement de trésorerie. Quelles possibilités s’offriront à vous dans un futur proche ?

banque liquidité
banque liquidité

La surliquidité bancaire : de quoi s’agit-il ?

On parle de surliquidité bancaire lorsque la banque a collecté une épargne supérieure aux crédits octroyés.

Pour rappel, la banque a 2 métiers de base : Collecter l’épargne des agents économiques via les placements bancaires et mettre cet argent à la disposition de ceux qui ont des besoins en financement. La période peut être le jour, le mois, l’année, ou plus encore. Cependant, au cours d’une même période, la banque peut avoir bien plus collecté d’épargne qu’elle n’a attribué de crédits. L’excès de liquidités collectées doit être placé quelque part. Et c’est ici que les problèmes commencent :

La banque se retrouve face à 2 choix :

  • Soit placer ce cash auprès de la Banque Centrale Européenneà -0.40%
  • Soit placer ce cash dans le marché interbancaire dont le taux indexé sur l’EONIA est à -0.34%.

Par conséquent, la banque place ses liquidités à taux négatifs et perd de l’argent… et cela n’est pas prêt de changer. Explications.

Le Quantitative Easing

La BCE tente de relancer l’inflation en Europe. Pour cela, en janvier 2015, elle a mis en place un Quantitative Easing. Cette politique d’assouplissement monétaire, très controversée, a fortement impacté le taux de dépôt bancaire jusqu’à le faire passer à -0.40% en mars 2016. Il est hélas vraiment prématuré de prévoir une remontée prochainement : l’objectif de la BCE des 2% d’inflation est loin d’être atteint. Ainsi, ce taux risque d’être à nouveau abaissé et les banques vont être de plus en plus frileuses à l’idée de se retrouver face à une situation de surliquidité.

Quelles sont les conséquences pour vos placements ?

Les banques, dans ce contexte, baissent les taux sur leurs produits de placement proposés aux particuliers comme aux entreprises. Cela va être de plus en plus compliqué pour les personnes morales de trouver des produits aussi attractifs que les années précédentes.
Enfin, nous entrons dans une phase où il sera davantage difficile de trouver des banques qui acceptent vos liquidités. Il est donc grand temps de les placer sur des produits longs terme comme le compte à terme 10 ans qui offre une flexibilité grâce à ses conditions de sortie avantageuses (préavis de 32 jours). Nos équipes sont là pour vous aider à trouver le partenaire bancaire capable de vous offrir les meilleurs taux encore disponibles sur le marché.

Et pour vos besoins en financement ?

La nouvelle est tombée aujourd’hui : Le nouveau TLTRO va permettre aux banques de prêter à taux négatifs (sous condition)Les banques vont ainsi pouvoir prêter encore plus facilement qu’avant. Dans ce contexte, Pandat vous accompagne également sur vos projets de financement pour partir à la recherche des meilleures conditions du marché. Un projet sérieux et un bon dossier vous permettront d’y accéder, faites-nous confiance.

L’équipe Pandat