Chaque semaine, Pandat invite une #fintech à venir s’exprimer sur son blog ! Aujourd’hui, c’est le tour du crowdfunderWeShareBonds de venir s’exprimer et de nous annoncer une grande nouvelle : son partenariat avec la Banque Postale !

WeShareBonds est la première #fintech française à signer un partenariat capitalistique avec une grande banque, La Banque Postale en l’occurrence. La banque citoyenne, filiale du groupe La Poste, vient d’entrer à hauteur de 10% au capital de la plateforme, et investit également dans les fonds de crédit WeShareBonds, afin de financer les PME sélectionnées par la #fintech.

weshare-bp

Particuliers et professionnels investissent aux mêmes conditions, afin de financer des PME de qualité

WeShareBonds s’est donné pour mission de faciliter l’accès des PME françaises à de nouvelles sources de financement : l’épargne des particuliers et la trésorerie des entreprises. L’objectif est de proposer aux particuliers une épargne productive, directement investie dans l’économie réelle, intéressante à la fois financièrement mais aussi d’un point de vue intellectuel et citoyen.

L’équipe de WeShareBonds sélectionne des PME françaises, qui passent par un processus d’analyse crédit innovant et rigoureux, et qui sont ensuite, si elles sont sélectionnées par leur comité de crédit indépendant, mises en ligne sur la plateforme.

Afin d’aligner leur intérêts avec ceux de leurs clients, les actionnaires de WeShareBonds, y compris désormais La Banque Postale, participent systématiquement à chacune des opérations présentées sur le site, aux mêmes conditions économiques.

weshare-partenariat

Des fonds de crédit assurent le succès de chaque levée de fonds

WeShareBonds, contrairement à la plupart des plateformes de #crowdlending, propose un modèle de financement mixte, alliant des investissements en direct et des investissements via des fonds de crédit, développés et commercialisés par la plateforme et ses partenaires.

Ce modèle garantit aux dirigeants de PME le succès de leur levée de fonds. Il n’y a pas d’aléas : le fonds de crédit des actionnaires de WeShareBonds, dont La Banque Postale, investit a minima 31% du montant recherché par l’entreprise, les particuliers ont ensuite la possibilité de participer au financement puis, à la fin de la période de collecte, le fonds de crédit de WeShareBonds peut compléter si besoin sa souscription. L’entreprise est donc certaine d’obtenir le financement qu’elle recherche.

La Banque Postale, à travers sa récente prise de participation dans la #fintech WeShareBonds, participe activement à ce modèle de financement, qui contribue également à aligner les intérêts des prêteurs particuliers, professionnels et institutionnels. La banque française contribue ainsi, en plus de son engagement dans le capital de la plateforme, au financement des fonds de crédit WeShareBonds, qui investissent dans toutes les PME que l’équipe de WeShareBonds sélectionne et décide de financer.

weshare-bp-2

Une équipe très expérimentée dans l’analyse et le financement des PME

L’équipe de WeShareBonds n’en est pas à son coup d’essai : Cyril Tramon, le fondateur, passé par EY et J.P.Morgan, a déjà fondé en 2003 Phillimore, une société de gestion agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), spécialisée dans le financement des PME sous forme de prises de participation. L’équipe a par exemple financé et accompagné Priceminister, avant de la revendre au groupe Rakuten.

WeShareBonds a elle été créée en 2015, et a bénéficié de près d’un an de procédure d’agrément auprès de l’AMF afin de mettre au point son modèle d’investissement. La #fintech a lancé son site en juin 2016, en annonçant, avant même le démarrage, une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès d’une cinquantaine de business angels. 4 mois après son lancement, l’équipe surprend à nouveau en annonçant l’entrée de La Banque Postale, en tant qu’investisseur minoritaire mais aussi et surtout en tant que partenaire du financement des PME sur la plateforme.

Il s’agit donc de la première #fintech française à nouer un tel accord avec une grande banque de réseau, sur le modèle de ce proposent outre-Atlantique la banque J.P.Morgan et la plateforme de crédit en ligne OnDeck. Parallèlement à l’entrée de La Banque Postale, WeShareBonds entend poursuivre son développement, d’une part auprès des particuliers et des professionnels de l’investissement, et d’autre part auprès des PME à la recherche de financements innovants et complémentaires au crédit bancaire.