4 indicateurs simples pour vérifier la performance de votre entreprise

Les indicateurs de performance de l’entreprise que nous proposons dans cet article sont les « ratios de liquidité ». Ils valident la capacité de l’organisation à dégager des liquidités suffisantes pour couvrir ses dettes à court terme : en synthèse, pour couvrir son cycle d’exploitation couplé aux imprévus. Ces indicateurs constituent les bases de la gestion financière. Ils sont régulièrement passés au crible par les partenaires financiers de l’entreprise. 

Voici les ratios de liquidité à suivre en continu pour valider la performance de votre cycle d’exploitation : 

  • Le ratio de liquidité générale
  • Le ratio de liquidité restreinte
  • Le ratio de liquidité immédiate
  • Le ratio de liquidité à long terme

 

Un très bon indicateur de performance : le ratio de liquidité générale

Le ratio de liquidité générale est un très bon indicateur de performance du cycle d’exploitation. Il est calculé en divisant l’actif court terme (comprenant le stock) par le passif court terme (comptes fournisseurs, dettes à échéances de moins d’un an…). On parle également d’actif et de passif courant. 

Ratio de liquidité générale = Actif courant / Passif courant

Un ratio de liquidité générale supérieur à 1 montre une organisation capable de créer suffisamment de valeur pour couvrir son cycle d’exploitation. Un ratio inférieur à 1 montre un fonds de roulement négatif avec la nécessité absolue de revoir le modèle en place ; l’entreprise n’étant pas capable d’autofinancer son cycle d’exploitation sans financements externes. 

Un indicateur de gestion de l’imprévu : le ratio de liquidité restreinte

Le ratio de liquidité restreinte va plus loin. Il mesure la capacité de l’entreprise à avoir accès à des disponibilités en cas de besoin immédiat supérieur aux dettes court terme, c’est-à-dire supérieur au cycle d’exploitation. 

Ratio de liquidité restreinte =
Actif circulant (les plus liquides dans le bilan de l’entreprise) – Stocks / Passif court terme (passif de moins de 12 moins)

On estime que le ratio dévoile une organisation saine à partir de 1.1. Un ratio inférieur à 1 est une alerte. Il montre qu’une entreprise se trouverait en difficulté financière en cas de dette imprévue ou d’exigibilité de remboursement immédiate de la part des créanciers. 

Le ratio de liquidité immédiate mobilise les actifs de placement

Le ratio de liquidité immédiate mesure la capacité de l’entreprise à couvrir ses obligations court terme en mobilisant ses actifs de placement. Ce ratio n’est pas normé, mais il est généralement calculé ainsi par les analystes financiers : 

Ratio de liquidité immédiate = Disponibilités / Dettes court terme

Le ratio de liquidité immédiate prend en compte toutes les disponibilités potentielles issues des actifs de placement, comme les comptes à terme ou les produits structurés, par exemple, qui restent accessibles à échéance courte. 

Un indicateur plus structurel : le ratio de liquidité à long terme 

Le ratio de liquidité à long terme est un indicateur plus « structurel ». Il mesure la capacité d’une organisation à tenir son cycle d’exploitation de manière stable pendant 1 exercice en cas de crise prolongée (krach boursier, arrêt d’une activité, fermeture administrative longue durée…). Il a été l’un des enjeux des entreprises durant la crise sanitaire du Coronavirus. 

Ratio de liquidité à long terme =
Liquidités et financements stables disponibles / Financements stables exigés

Là encore, un ratio supérieur à 100 % dévoile une entreprise suffisamment pérenne, détenant suffisant d’actifs stables pour financer son passif stable pendant 1 exercice. 

Ne pas confondre ratio de liquidités et ratios de solvabilité  !

Quand les ratios de liquidité mesurent la performance de l’entreprise avec une notion d’exigence court terme, les ratios de solvabilité, quant à eux, valident la capacité de l’entreprise à rembourser ses dettes à terme. Les ratios de solvabilité sont analysés par les partenaires de l’entreprise avant d’accorder un financement, indépendamment de la qualité des ratios de liquidités.